retour

Passeport et visa
La carte d’identité ou un passeport en cours de validité suffit pour les ressortissants de l’Union européenne (espace Schengen) et les Suisses.

Décalage horaire
L’heure finlandaise est en avance de 1h sur celle de l’Europe de l’Ouest : Quand il est midi en France, il est 13h00 en Finlande (été comme hiver).

Electricité
Le voltage et la fréquence en Finlande sont les mêmes qu’en France (230 V, 50 Hz). Vous pouvez donc utiliser tous vos appareils.
Vous n’avez pas besoin de prévoir d’adaptateur : les prises de courant sont compatibles avec les fiches mâles de vos appareils.

Cartes de paiement – Retrait d’espèces

finlande : retrait espèces

La Finlande est passée à l’euro en 2002.
Cependant, il faut savoir que les pièces de 1 et de 2 centimes utilisées ailleurs dans la zone euro ne sont pas acceptées en Finlande.

Les cartes de crédit sont couramment acceptées et les Finlandais s’en servent pour tout, même pour les très petites sommes : vous pouvez utiliser la fonction « sans contact » de votre carte, exactement comme en France.

Par contre, il faudra prévoir du liquide si vous avez loué un mökki (un chalet) à un particulier, par exemple.
Si vous avez besoin de retirer des espèces, rendez-vous à un distributeur automatique de billets avec votre carte : vous en trouverez partout, même dans les petits villages.
Vous les repérerez facilement grâce au sigle « Otto » sur fond jaune. Tous ceux que nous avons vus avaient le même « look » que celui que vous voyez sur la photo.

 

Fête de la Saint-Jean (Juhannus)
La Saint-Jean est en Finlande un jour férié national de toute première importance : la fête a lieu le samedi le plus proche du 21 juin.
Dès le vendredi midi, tout ferme, y compris les sites touristiques, et les centre-villes se vident de leurs habitants qui se précipitent à la campagne.
C’est vraiment spectaculaire !
Initialement destinée à célébrer le solstice d’été, cette fête a très souvent pour cadre la résidence secondaire des Finlandais, où ceux-ci se réunissent entre amis et en famille pour passer du bon temps au vert, que ce soit en faisant la fête ou en pratiquant le farniente.
Le samedi, nous n’avons croisé personne sur la route durant des kilomètres, à croire qu’une catastrophe avait emporté tout le monde et que nous étions les seuls survivants !

 

Code de la route et conditions de circulation
La conduite se fait à droite.

Points particuliers :
– Interdiction de laisser son véhicule tourner au ralenti sans raison appropriée plus de 2 mn. (pas plus de 4mn lorsque la température extérieure est inférieure à -15°).
– La police finlandaise n’a pas vraiment le sens de l’humour, et il vaut mieux éviter les tentatives de négociation.
– Si vous sous faites arrêter, l’état du véhicule sera soigneusement contrôlé, et attention aux défaillances (éclairage, pneus..).
– Pour les finlandais, les amendes sont calculées en fonction de leurs revenus.
La Finlande détient le record du monde de l’amende la plus élevée : infligée au fils d’un industriel local, l’amende avait atteint 170 000 euros !

finlande : circulation

 

La Finlande dispose d’une excellent réseau routier, mais les autoroutes y sont rares, ce qui se comprend aisément une fois qu’on est sur place : la circulation est très fluide, même aux abords et dans la capitale.

A l’approche d’une ville, le panneau keskusta vous en indique le centre.

La signalétique est plutôt bonne, mais un GPS pour les petites routes rend les trajets plus sereins. Grâce à la suppression du roaming, nous avons utilisé l’application Google Maps qui nous a toujours amenés à bon port avec des indications vocales très pertinentes.

 

finlande : radar, signalementfinlande : radar
Il n’y a pas de péages mais beaucoup de radars !
La vitesse est limitée à 50 km/h dans les agglomérations, entre 80 et 100 km/h sur les nationales et à 120 km/h sur les autoroutes. Tout le monde respecte scrupuleusement la vitesse autorisée et le nombre de radars n’y est certainement pas étranger car vous en verrez partout, même sur des petites routes au milieu de nulle part.

 

finlande : températures sol et air

 

Ce panneau nous a surpris quand nous l’avons vu pour la première fois !

Renseignement pris, notre intuition a été confirmée : la température du haut est celle de l’air et la température du bas est celle relevée au sol (à gauche, c’est dit en finnois, à droite en suédois)
La différence peut être conséquente, ainsi que vous pouvez vous en rendre compte en regardant la photo d’en-tête : 18° dans l’air et 30° au sol.
En hiver, ces indications sont bien entendu très précieuses !

 

finlande : préchauffage moteur

En hiver, vous aurez sans doute besoin d’utiliser les mystérieux boîtiers que vous verrez un peu partout sur les places de parking à l’extérieur.
Ils sont habituellement fermés à clé, mais nous en avons trouvé un qui était ouvert, ce qui nous a permis de prendre une photo.
Les voitures finlandaises disposent d’une prise et d’un câble qui, branché sur ce boitier, permet de réchauffer le bloc moteur, le système se déclenchant automatiquement à des heures programmées (agrandissez la photo en cliquant dessus, pour mieux voir).
Très utile si les températures descendent trop bas !

 

finlande : passages piétonsRespectez scrupuleusement les passages pour piétons !
Tous les conducteurs s’arrêtent pour laisser passer les piétons. Nous prenions cela pour de la courtoisie. Mais nous avons appris que la police finlandaise ne plaisante pas avec ça !!
Et ne vous garer pas à moins de 5 mètres d’un passage pour piéton ou il vous en coûtera 80€ (tarif 2017 pour un étranger). De plus, en ville, il est interdit de se garer à contre-sens de la voie. Dans une rue à double sens, même secondaire, il est interdit de couper pour se garer en face. Faites demi-tour à la première occasion.

D’ailleurs, nous vous conseillons fortement de privilégier les parkings souterrains, où la durée de stationnement est illimitée.
En surface par contre, le temps de stationnement est strictement limité en temps (disque bleu quasi généralisé) : de 1 à 4 heures, en fonction de la zone.
De plus, les parkings souterrains se sont presque toujours avérés moins chers que les places de parking en surface.

 

finlande : rennes, élans

 

Vous verrez souvent ce panneau : il vous invite à vous méfier des élans et des rennes qui peuvent surgir sur la route.

Une collision avec un élan est particulièrement dangereuse.
Vous devez prévenir la police en cas d’accident avec l’un de ces animaux.

Nous n’avons aperçu ni renne ni élan sur notre parcours, mais il est notoire que les rennes sont nombreux en Laponie et qu’il faut y être vigilant.

 

finlande : lupins

 

 

La conduite sur les routes finlandaises est particulièrement monotone : les forêts de bouleaux succèdent aux forêts d’épicéas et vice-versa, sur des kilomètres !

Par contre, en cette deuxième quinzaine de Juin, les bas-côtés nous ont fait admirer les lupins qui poussent ici par centaines. C’est absolument magnifique !

 

retour