retour

« Passer ses journées d’été dans un chalet en rondins au bord de l’eau revient à prendre un cours accéléré d’initiation à l’identité finlandaise, car rien ne calme et ne détend autant les Finlandais que les jours qu’ils passent dans leurs résidences secondaires en plein cœur de la nature de leur pays.

En Finlande, les gens entretiennent depuis toujours un rapport intime à la nature. Ne serait-ce que parce qu’il y a encore une cinquantaine d’années, la majeure partie de la population vivait à la campagne et avait une activité professionnelle traditionnelle en rapport de près ou de loin avec la nature. Depuis, l’exode rural a fait que les villes finlandaises sont désormais plus peuplées que les campagnes, même si les Finlandais mettent un point d’honneur à ne pas perdre le contact avec leurs racines : pour cela, ils ne manquent pas de s’échapper des villes pour rejoindre leur chalet à la campagne, que ce soit pour un weekend ou pour des séjours plus longs. »

(source : visitfinland)

Sachant cela, nous ne pouvions concevoir un voyage en Finlande sans passer quelques jours dans un chalet au bord d’un lac, que les finlandais appellent un mökki.
Nous avons choisi le « Kettu Holl » (qui signifie « le repaire du renard »), pour son « emplacement tranquille au cœur d’une forêt, entre les lacs Saunalampi et Valkjärvi ».

Sachant qu’il se trouvait à une vongtaine de kilomètres du centre-ville de Lappeenranta, nous nous imaginions trouver sur place un complexe touristique composé de plusieurs chalets disséminés dans un environnement boisé.
Jamais nous aurions pensé pouvoir bénéficier d’un vrai mökki, réellement loin de tout.
Ce fut une expérience inoubliable, à tester absolument si vous en avez l’occasion.

 

kettu holl : chemin d’accèskettu holl : chemin d’accèsL’arrivée fut quelque peu épique car nous pensions qu’une route macadamisée, même étroite, nous conduirait au chalet. Ce ne fut pas le cas, comme vous pouvez le voir sur les photos ; et quand on ne sait pas trop où on va, sur des chemins forestiers qui se rétrécissent, avec des herbes hautes qu’aucune voiture ne semble avoir « couchées » récemment, on se pose des questions…
Souvenez-vous : nous nous attendions à trouver un complexe touristique ! De plus, le propriétaire est censé nous attendre sur place : il devrait donc y avoir des traces de son passage, pensions-nous.

Mais le suspens ne va pas durer trop longtemps.

 

kettu holl : la réserve de boiskettu holl : arrière

 
Nous apercevons d’abord un tout petit chalet à droite : nous comprendrons plus tard qu’il s’agit de la réserve de bois.
Plus loin, à gauche, nous apercevons l’arrière d’un chalet ; nous ne sommes pas du tout sûrs d’être au bon endroit.
Un 4×4 est garé juste à côté : avec une hauteur de roue pareille, pas étonnant que les herbes puissent tant et si bien pousser au milieu du chemin !
Nous ne voyons aucune autre construction : allons voir …

 

kettu holl : barbecue et balançoirekettu holl : la maison et la terrasse d’étéLe barbecue, la balançoire pour les enfants, le chalet vu de face : pas de doute, c’est ici.

Oleg, le propriétaire, nous a vus et nous fait signe d’entrer : son accueil est des plus chaleureux, bien qu’il ne parle quasiment que … le russe !
Il réussira cependant à nous expliquer l’essentiel. Avec son très maigre bagage d’anglais mais avec les gestes très expressifs, il sait nous mettre immédiatement à l’aise.

Cet homme a tout prévu pour que ses hôtes puissent profiter pleinement des lieux, même les chaussures pour aller jusqu’à notre petit lac perso : voyez la photo ci-dessous, à droite. Ce qui est sidérant, c’est qu’elles sont à nos tailles !

 

kettu holl : terrassekettu holl : terrassekettu holl : le sauna à boisLa réserve de bois sur la terrasse, c’est pour le sauna, logé derrière la salle de bain.

Ce sera un délice que de profiter de cette pièce chaque soir, comme les Finlandais !

 

kettu holl : salonkettu holl : la cuisine

 
En fait, le rez-de-chaussée du chalet est divisé en deux dans le sens de la longueur :

A gauche, nous avons une grande pièce unique qui fait office de salon, salle à manger et cuisine, très bien équipée comme vous pouvez le voir. Les canapés sont assez grands pour que chacun puisse prendre ses aises !

 

kettu holl : chambre des parentskettu holl : chambre des parentskettu holl : chambre des enfantsLa chambre des parents, où trônent une deuxième télé et une chaîne hifi, est placée à droite, derrière la salle de bain et le sauna.

Au 1er étage, quatre lits (et un berceau) attendant leurs occupants.

 

kettu holl : soirée barbecuekettu holl le salon de jardinVoilà, le tour du propriétaire est fait, Oleg s’en va et nous nous retrouvons, seuls, au milieu de la forêt, au bord de notre lac.
En nous promenant dans les environs, nous découvrirons un autre chalet, au bord d’un autre lac, mais il est inoccupé.

Nous ferons du barbecue, bien sûr, profiterons aussi bien de la grande terrasse (qui permet d’apercevoir le lac, entre les arbres) que des petites terrasses attenantes au chalet.

L’endroit est paisible, les oiseaux nous gratifient de leurs chants, et nul moustique ne vient perturber la quiétude des lieux.

 

kettu holl : plongeonkettu holl : plongeon, le retourEt nous voulons, bien entendu, profiter de « notre » lac, le Saunalampi.
Ayant tâté la température de l’eau du bout de mon doigt de pied, je rester sur le ponton pour immortaliser le moment où Claude entrera en contact avec l’élément liquide. Je m’attends à ce qu’il qu’il ressorte aussi vite qu’il y est entré.
Mais, le premier moment de surprise passé, il ne se laissera pas démonter, comme vous pouvez le constater en cliquant sur la photo pour l’agrandir. Vous remarquerez aussi les nénuphars à fleurs jaunes au premier plan : ils sont témoins de la bonne qualité de l’eau.

 

kettu holl : un tour en barquekettu holl : un tour en barquekettu holl : un tour en barque
Nous en avons aussi profité pour faire un tour en barque, pas totalement rassurés, il faut le dire car, étant donné la température de l’eau, il ne s’agissait pas de chavirer !

 

kettu holl : méditation

 

Sur le site de Kettu Holl, nous apprenons que le lac Saunalampi est d’origine glaciaire, que son âge est d’environ 5000 ans. L’eau du lac est d’une propreté remarquable, grâce au grand nombre de sources sous-marines.

Le lieu est vraiment propice à la détente, à la méditation même.

Ce qui ne l’empêche pas d’être relié au monde par une excellente liaison WiFi.

 

kettu holl : boite pour les clés
Le départ se fera de la plus simple des manières : le propriétaire nous fait entièrement confiance et nous demande de simplement placer les clés dans le boitier prévu à cet effet sur la terrasse.
C’est la première fois que nous voyons un tel système. Simplement protégé par un code, il est facilement vandalisable, surtout dans un endroit aussi retiré.
Mais apparemment ici il ne risque rien : le taux de délinquance est très bas en Finlande.

 

retour